Les citations et mots d'auteurs en attente de validation

citation d'auteur


Publiées le samedi 24 février 2018 sur Dicocitations ™

Vous pensiez avoir épuisé les ressources de notre base de citations ? C'est compter sans le talent de nos visiteurs...
Découvrez 2492 citations d'auteurs en attente de validation : 91128 sont déjà validées !

Vous pouvez aussi proposer vos propres citations ou des mots d'auteurs.
Retrouvez ici-même les dernières citations proposées et en attente de validation.




Page 1 sur un total de 125 pages.





Comme les sauvages réduits à merci par le système industriel rationaliste, nous avons à prendre possession imaginaire d'un monde qui devient réel dans un après coup.

Lecons ii, pierre legendre, édition fayard, 1983, p. 218 - Pierre Legendre





C'est le rôle d'un sot d'être importun : un homme habile sent s'il convient ou s'il ennuie il sait disparaître le moment qui précède celui où il serait de trop quelque part.

Ouvres de la bruyere (édition 1818) - Jean de La Bruyère





A partir de son initiation religieuse, vers l'âge de dix ou douze ans, l'enfant musulman, jusque-là quelquefois assez éveillé, devient tout à coup fanatique, plein d'une sotte fierté de posséder ce qu'il croit la vérité absolue, heureux comme d'un privilège de ce qui fait son infériorité. Ce fol orgueil est le vice radical du musulman.

Islam - Ernest Renan





On a beau dire, les mots réduisent tout, la parole a beau tenter d'être précise, elle ne pourra jamais rendre compte du dilatement du temps, son débit devrait varier comme un métronome pour respecter l'espacetemps d'une action. . La seule chose de bien avec la parole, c'est qu'elle délivre la voix, pour le reste, elle n'est pas fiable.

La garçonnière - Hélène Grémillon





Avant d'être logiques nous sommes instincts.

La garçonnière - Hélène Grémillon





Les grands bruits seuls n'annoncent pas les désastres, les petits bruits aussi, et même le silence. Le malheur n'a pas d'antichambre, le malheur souvent s'abat.

La garçonnière - Hélène Grémillon





De Mme A. et de B. : « Ils ont été brouillés pendant quinze ans. Rien ne lie davantage. »

Donc - Henri de Régnier





Celui qui parle de l'avenir est un coquin. C'est l'actuel qui compte. Invoquer sa postérité, c'est faire un discours aux asticots.

Romans: voyage au bout de la nuit. mort a credit (édition 1974) - Louis-Ferdinand Céline





La vie, c'est dépendre des caprices de son corps , ce sont vos mots.

Le confident - Hélène Grémillon





Les lieux ne gardent pas la trace des cadavres qui s'y trouvent un jour. Les lieux n'aiment pas les souvenirs. Pas le moindre petit choc sur l'asphalte. Pas la moindre petite déformation du béton. Un homme qui tombe ne fait jamais bouger la terre.

La garçonnière - Hélène Grémillon





Elle ne réduira jamais sa fille à une photo, une photo révèle l'apparence d'un être, pas son importance.

La garçonnière - Hélène Grémillon





Moi, quand on me laisse seul, j'aime bien faire des bêtises pour qu'on s'occupe de moi.

Le livre des moi - Alain Serres





Aime-t-on quand on n'est pas jaloux ?.

La garçonnière - Hélène Grémillon





L'amour est un principe en mouvement. On finit toujours par faire le tour de l'autre. Le principe de l'insatisfaction. L'insatisfaction de soi qui vous pousse vers l'autre. Puis l'insatisfaction de l'autre qui vous pousse vers un autre.

La garçonnière - Hélène Grémillon





La Vie, ça ne s'arrête pas, ils sont toujours perdants, ceux qui veulent arrêter le cours de la vie,.

La garçonnière - Hélène Grémillon





Sans souvenirs, nous serions des hommes libres. La mémoire est la mauvaise fée du temps. Les souvenirs en sont les forces obscures. Aucun souvenir n'apporte la joie réelle, la sérénité. Regrets, remords, les souvenirs sont des tas de petites cloches discordantes qui vibrent en nous. Et plus la vie passe, et plus la petite musique des souvenirs dissone.

La garçonnière - Hélène Grémillon





Une doctrine philosophique est au début une description vraisemblable de l'univers les années tournent et c'est un pur chapitre - sinon un paragraphe ou un nom - de l'histoire de la philosophie.

Fictions - Jorge Luis Borges





L'amour est un principe en mouvement. On finit toujours par faire le tour de l'autre. Le principe de l'insatisfaction. L'insatisfaction de soi qui vous pousse vers l'autre. Puis l'insatisfaction de l'autre qui vous pousse vers un autre. Puis vers un autre encore. Tout ça pour tenter de ne pas voir que ce n'est pas soi ou les autres qui sont insatisfaisants, mais la vie.

La Garçonnière - Hélène Grémillon





Ca sentait bon le livre neuf, le croissant chaud de l'éditeur.

La petite marchande de prose - Daniel Pennac





Une balle peut vraiment foutre votre journée en l'air.

Defonce - Mark Haskell Smith





Petits mots doux   Messages d'amour   Phrases d'amour   Je t'aime